Blog

Home   /   Vidéos   /   Paye Ton Expression   /   cordonnier – PTE#12

cordonnier – PTE#12

D’où vient le mot « cordonnier »? Est-ce lié aux cors que l’on chope aux pieds? Aux cordons qui servent à faire les espadrilles? Est-ce un métier espagnol? Réponse dans cette vidéo!

Mais d’où viennent cor et cordon? Et les doublets de cordonnier?

Le mot cordon est le diminutif du mot corde, lequel vient du latin chorda « boyau, corde », qui est lui-même pris du mot grec χορδή/khordḗ « corde ». Le mot cor, quant à lui, vient du latin cornu « corne (matière) ».

Rien à voir donc avec notre mot cordonnier. A l’origine, du moins.

Le mot cordouan a par ailleurs eu de nombreux doublets. Certains – corvois, corbusier, corvoisier, corvesier, corvisart – sont en fait passés par le latin corduba « Cordoue » et son adjectif cordobensis  « de Cordoue ».

La racine indo-européenne siuH

La racine indo-européenne si̯ūH-/siūH- (sous la forme si̯ū-/su̯ī- chez Pokorny), d’où vient le latin suēre « coudre » est effectivement lié au grec ancien ὑμήν/hymen (emprunté par le latin ensuite), mot que l’on trouve encore en grec moderne sous la forme Ὑμήν/Hymen /imin/ pour désigner la déesse du mariage de leur ancienne mythologie, est également liée à l’anglais to sew « coudre », au français coudre (par la forme latine consuēre « joindre, coudre »), au lituanien siūti « coudre », au hittite shummanza(n) « corde », au russe швец/švec « couturier ».